Adulte, Lectures, Oneshots, Projet Ombre, Science-Fiction

[ProjetOmbre #19] The Black God’s Drums

de P. Djèli CLARK | ed. Tor | Steampunk | Nouvelle | VO
Dispo en VF : Les tambours du Dieu Noir chez L’Atalante

4è de couv

In an alternate New Orleans caught in the tangle of the American Civil War, the wall-scaling girl named Creeper yearns to escape the streets for the air–in particular, by earning a spot on-board the airship Midnight Robber. Creeper plans to earn Captain Ann-Marie’s trust with information she discovers about a Haitian scientist and a mysterious weapon he calls The Black God’s Drums.

But Creeper also has a secret herself: Oya, the African orisha of the wind and storms, speaks inside her head, and may have her own ulterior motivations.

Soon, Creeper, Oya, and the crew of the Midnight Robber are pulled into a perilous mission aimed to stop the Black God’s Drums from being unleashed and wiping out the entirety of New Orleans.


Mon avis

Je vous ai déjà parlé de P. Djèli Clark que j’ai découvert grâce à la nouvelle A dead djinn in Cairo qui m’avait totalement emballé. Une nouvelle que vous pourrez d’ailleurs aussi découvrir dans l’édition VF de chez L’Atalante.

Tout comme A dead djinn in Cairo, The Black God’s Drums est une uchronie steampunk, mais qui, cette fois, se déroule à la Nouvelle-Orléans au temps de la guerre de Sécession. Le Nord et le Sud se regardent en chiens de faïence, les esclaves des Caraïbes se sont libérés de leurs chaînes et les divinités venus d’Afrique sont plus vivantes que jamais.

La Nouvelle-Orléans est une zone neutre où vit Creepers, une petite voleuse débrouillarde dédiée à Oya, l’orisha du vent, de la tempête et des orages (la divinité vit littéralement en elle). Un soir, elle entend que des Confédérés sont sur le point de mettre la main sur les tambours du dieu noir, une arme mythique haïtienne à l’origine de la libération des esclaves, mais aussi d’ouragans meurtriers qui ravagent depuis les Caraïbes. Elle voit là l’occasion d’intégrer enfin l’équipage pirate du fameux dirigeable le Midnight Robber et parcourir le monde. Mais avant, accompagnée de la capitaine Ann-Marie, elle a un complot à déjouer et une ville à sauver.

P. Djèli Clark nous offre une plongée parfumée et vibrante dans la Nouvelle-Orléans et ses bayous, en compagnie de personnages féminins forts comme lui seul en a le secret. Et comme pour ses autres nouvelles, celle-ci aura aussi un petit goût de pas assez 😊.

10 réflexions au sujet de “[ProjetOmbre #19] The Black God’s Drums”

    1. Depuis le temps que je le dis ! 😂 D’ailleurs, j’angoisse à commencer son roman et en même temps je suis toute excitée de retrouver cet univers. gros soupir 😱🥳😭🙃🤯😅

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s