Adulte, BD/Comics/Manga, Jeunesse, Lectures, Recueils, Young Adult

[Roman Graphique] Pigeons, escargots et tortues

de Ayako Ozaki
Traduction de Jose Maniette
ed. Shockdom | oneshot | 176 pages | Roman Graphique

4è de couv

Dans ce recueil de contes, l’auteur crée des univers « édulcorés » qui cachent parfois une tristesse intérieure, des incertitudes sur le devenir, des difficultés liées au fait de grandir et de laisser le passé derrière soi. Mais il raconte également des histoires plus joyeuses, qui ont comme protagonistes des légumes et des créatures bizarres, qui éveillent la joie de vivre et le désir de se lancer dans de nouvelles expériences.


Mon avis

La collection Shin Manga des éditions Shockdom se veut découvreuse de nouveaux talents. C’est bien le cas ici avec Ayako Ozaki, jeune mangaka encore assistante d’autres mangakas et qui s’autoédite à côté (sa boutique). C’est d’ailleurs l’ensemble de ces dōjinshi que l’on retrouve dans ce recueil, et ce pour mon plus grand plaisir 😊.

Le titre n’est malheureusement pas dispo en numérique donc les planches que je vais vous partager viennent pour certaines des réseaux sociaux de l’autrice. Ne vous inquiétez pas, le manga est bien en français.

Ce recueil me fait penser par son aspect « petites bizarreries oniriques » à mon très cher Souvenirs de la mer assoupie 💙😊. Ayako Ozaki a en plus un style mignon qui se prête super bien à l’exercice. Ses décors de villes steampunk, perchées dans les nuages ou peuplées d’animaux anthropomorphiques sont extra. D’ailleurs, ça me rappelle un artbook de concept arts de Final Fantasy IX 😄.

Pourtant tout ce mignon enrobe, dans la plupart des cas, des histoires très émouvantes, voire douloureuses pour certaines. Elles mettent toujours en scène des enfants qui, chacun d’une façon différente, va devoir grandir et perdre de cette innocence qui infuse pourtant ces pages.

Cependant, j’ai trouvé que dans l’ensemble, ces histoires manquaient d’un fil conducteur (la 1ère détonne du reste par exemple, tout comme celle du poireau… ui ui), qu’elles finissaient aussi trop abruptement et que pour certaines le scénario est beaucoup trop alambiqué. Je vais mettre tout ça sur le compte de la jeunesse et espérer mieux pour la suite, car il y a énormément de potentiel je trouve 😊.

Par contre, ce recueil aurait gagné en lisibilité à être davantage aéré. Les histoires se collent les unes aux autres sans temps de pause pour laisser infuser les fins (abruptes, je le rappelle 👀) avant de plonger dans l’histoire suivante. Une page blanche n’a jamais fait de mal à un lecteur, bien au contraire ! En plus, quand je vois sur le site de l’autrice les très belles couvertures des différentes histoires qui ne sont pas utilisées ici, je trouve ça dommage.

Bref, un recueil charmant, plein de bonnes idées qui m’a fait découvrir une nouvelle artiste que je me ferai un plaisir de suivre.

5 réflexions au sujet de “[Roman Graphique] Pigeons, escargots et tortues”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s