C'est lundi que lisez vous, Rendez-vous Lecture

C’est lundi… Que lisez-vous ? #77


Comfort me with apples
de Catherynne M. Valente
VO

Sophia was made for him. Her perfect husband. She can feel it in her bones. He is perfect. Their home together in Arcadia Gardens is perfect. Everything is perfect.

It’s just that he’s away so much. So often. He works so hard. She misses him. And he misses her. He says he does, so it must be true. He is the perfect husband and everything is perfect.

But sometimes Sophia wonders about things. Strange things. Dark things. The look on her husband’s face when he comes back from a long business trip. The questions he will not answer. The locked basement she is never allowed to enter. And whenever she asks the neighbors, they can’t quite meet her gaze….

But everything is perfect. Isn’t it?

Il ne faut pas s’étonner du nombre de personnes déçues par cette novella quand je vois l’éditeur la vendre comme LE dernier thriller à la mode. Ce n’est pas vraiment un thriller même s’il y a tous les ingrédients pour. Il ne s’agit que du cadre, car l’autrice nous emmène assez vite ailleurs. Perso, je l’ai plutôt vu comme une ré-écriture d’un conte vieux comme le monde et une grande partie de mon plaisir de lecture a été de deviner lequel.

Il y a une dimension très inquiétante et angoissante dans cette communauté fermée et idyllique où les voisins sont tous charmants, la pelouse parfaitement entretenue et où TOUT est parfait. On se questionne avec et au sujet de cette épouse naïve qui ne vit que pour son mari dans cette si (trop) grande maison. C’est très facile de faire des raccourcis avec ce que l’on connait déjà et c’est là-dessus que l’autrice compte pour nous surprendre. Certains aimeront, d’autres détesteront.

Sans surprise, je fais partie des premiers. C’est du Valente donc déjà coeur coeur, et puis c’est juste dérangeant comme il faut, l’autrice va puiser dans les contes et mythes fondateurs pour dénoncer (encore et toujours) la condition de la femme (j’ai une thématique en ce moment 😁). C’est du bon Catherynne M. Valente et je ne comprends toujours pas qu’elle ne soit pas plus traduite que ça. Ça pour le coup, c’est un vrai mystère pour moi.


Middlegame
de Seanan McGuire
VO

Meet Roger. Skilled with words, languages come easily to him. He instinctively understands how the world works through the power of story.

Meet Dodger, his twin. Numbers are her world, her obsession, her everything. All she understands, she does so through the power of math.

Roger and Dodger aren’t exactly human, though they don’t realize it. They aren’t exactly gods, either. Not entirely. Not yet.

Meet Reed, skilled in the alchemical arts like his progenitor before him. Reed created Dodger and her brother. He’s not their father. Not quite. But he has a plan: To raise the twins to the highest power, to ascend with them and claim their authority as his own.

Godhood is attainable. Pray it isn’t attained.

Je vais être bien en peine d’expliquer ce roman tellement il est volontairement confus. Il est question d’alchimie, de jumeaux quantiques, de chaos… et plein d’autres trucs. Perso, j’en ressors très mitigée, mais ça mérite un article.


Demon Days Saga #001
de Peach Momoko
VO

Cette série de comics est une excellente surprise. Peach Momoko a eu carte blanche pour réinterpréter l’univers Marvel à la sauce mythologies japonaises et c’est magnifique !

Je ne suis pas hyper fan de comics Marvel ou DC, mais là j’avoue être très hypée. Les dessins sont comme des estampes 😍. Les perso de l’univers Marvel (Logan, Hulk, Venom pour ceux que j’ai reconnus) sont bien repensés façon Yokai. Par contre, je ne sais pas si mon intérêt va rester une fois passée la surprise de la découverte.

En attendant la suite en VO cet été, le premier volume (de 5 issues) sera traduit chez Panini Comics en octobre.


Twig #001
de Skottie Young & Kyle Strahm
VO

It’s the first day of Twig’s new job as a journeyer on a Jeff Smith’s Bone-esque quest to save a The Dark Crystal/Labyrinth-style world. Join our hesitant hero for an inspiring and imaginative tale of hope, heartache, and determination to overcome insurmountable odds!

Twig a hérité la charge de journeyer de son père. C’est sa première journée de travail et il est en retard !

Un début classique axé sur la découverte de l’univers de Twig, coloré et inspiré de Dark Crystal et Labyrinth 😍. C’est très jeunesse dans les dialogues, mais je sens un potentiel sous texte. L’ensemble fait très cozy aussi, j’aime bien 😊.


Cold moon over Babylon
de Michael McDowell
VO

Welcome to Babylon, a typical sleepy southern town, where years earlier the Larkin family suffered a terrible tragedy. Now they are about to endure another: fourteen-year-old Margaret Larkin will be robbed of her innocence and her life by a killer who is beyond the reach of the law.

But something strange is happening in Babylon: traffic lights flash an eerie blue, a ghostly hand slithers from the drain of a kitchen sink, graves erupt from the local cemetery in an implacable march of terror . . . And beneath the murky surface of the river, a shifting, almost human shape slowly takes form. Night after night it will pursue the murderer. And when the full moon rises over Babylon, it will seek a terrible vengeance . . .

Vous reconnaitrez l’auteur du feuilleton littéraire à sensation Blackwater. Ici, il signe un oneshot très court (moins de 200 pages) dans le même genre. L’action se situe dans le même coin, un petit bled avec ses jeux de pouvoir et ses portraits sans concession (très Stephen King) d’une Amérique profonde. Le tout aux abords de la rivière Styx qui aura aussi son importance.

L’auteur prend son temps pour poser son décor et ses personnages. L’aspect fantastique/horrifique est bien présent, mais il ne se déploiera qu’à partir de la seconde moitié du roman. C’est vraiment bon et, je le redis, sans concession sur la nature humaine et la monstruosité qui se tapit en chacun de nous.



9 réflexions au sujet de “C’est lundi… Que lisez-vous ? #77”

  1. Coucou,

    Valente et Le Guin 🙂
    On sent l’envie de lire des choses que tu vas aimer d’office 😉
    Le reste est interessant aussi.

    Ce que j’ai lu cette semaine :
    Tè mawon de Michael Roch
    Towards zero d’Agatha Christie, toujours autant un plaisir
    Prisonniers du temps de Michael Crichton, un techno-thriller avec voyage dans le temps 😉
    Petit éloge du running de Cécile Coulon

    Ce que je lis :

    Memory’s Legion de James S.A Corey, un recueil de toutes les nouvelles/novellas de The Expanse

    Bonne semaine
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Très attirée par le Valente justement de part le côté réécriture, dénonciation de la condition des femmes et de le noirceur. C’est le genre de texte que j’espère voir chez nous. Et cette couverture, on en parle ? 😍
    Très belle semaine à toi

    Aimé par 1 personne

  3. Oh Les dépossédés c’est cool !
    Intéressant ton retour sur le McDowell. J’ai vu qu’il en avait quelques traduits en FR mais je ne sais pas s’ils sont encore dispo. Je me demande si le style d’écriture est le même dans tous ses livres car j’aime assez bien. Il y a une forme d’humour qui ne dit pas son nom qui va titiller ma fibre cynique, j’aime bien.

    De mon côté je lis Trois lucioles et c’est cool ^^

    Aimé par 1 personne

  4. « Cold moon over Babylon de Michael McDowell » : cette classe de lire l’auteur du moment mais pas le livre du moment.
    En parlant de classe, la tête de Twig me donne instantanément envie de le découvrir – ce qui ne vaut pas nécessairement pour tous les autres personnages de la couverture. 🙊

    Aimé par 1 personne

Répondre à Les paravers de Millina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s