Adulte, Lectures, Oneshots, Science-Fiction

Issa Elohim

de Laurent Kloetzer | ed. Le Bélial’ | SF | Novella | 130 pages

4è de couv

Europe. Demain.

Dérèglements climatiques, terrorisme et guerres confessionnelles secouent les restes d’un ordre mondial en miettes et jettent des millions de réfugiés sur les routes. L’horizon est fluctuant ; le monde se recroqueville face à un futur incertain et menaçant. Et puis il y a les Elohim — ou prétendus tels. Des êtres exceptionnels, mystérieux, porteurs d’un espoir nouveau, et qui semblent s’incarner sur Terre de manière aléatoire.

Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que sont-ils ?

Valentine Ziegler est pigiste. Lorsque, depuis sa Suisse natale aussi préservée que sécurisée, elle entend parler de la présence possible d’un de ces êtres dans un camp de réfugiés tunisien géré par l’agence européenne Frontex, elle auto-finance en hâte son voyage dans l’espoir d’un reportage digne d’intérêt. Valentine est toutefois très loin d’imaginer au devant de quoi elle se précipite, l’étendue de la révolution à laquelle elle va se mesurer. Une possible épiphanie à même de changer sa vision du monde, si ce n’est le monde tout entier…


Mon avis

Comme souvent avec les UHL, c’est ma première oeuvre de cet auteur et je dois bien avouer que c’est un texte excellent à tout point de vue. Ce n’est pas pour rien que le monsieur a été souvent récompensé. En zieutant d’autres avis, je réalise que cette novella s’inscrit dans un univers commun à d’autres oeuvres : Anamnèse de Lady Star et Vostok entre autres. Autant le premier ne me donne pas envie du tout, autant le second peut-être. Mais revenons à notre Elohim !

La plume est très agréable et ne vous lâche pas. Le tout est très humain, tourné sur les personnages. L’histoire aborde intelligemment des thèmes lourds comme les réfugiés (et toutes les épreuves qu’ils/elles traversent) et tout ce qui tourne autour de la foi (et surtout l’envie de croire qui est le fond de commerce de toutes religions). C’est beau, optimiste et émouvant tout en laissant des zones d’ombre bienvenues (qui est Issa ? un extraterrestre, un ange, un fake, tout autre chose ?).

Pour tout ça, je le recommande.

Oui, j’ai fait court. Il y a des textes comme ça où il n’y a rien à dire. C’est beau, douloureusement toujours d’actualité, lisez-le si vous en avez l’occasion. Voilou. 😊

15 réflexions au sujet de “Issa Elohim”

  1. Complètement d’accord, ce texte est sublime, et ce alors même que les deux thématiques ne sont vraiment pas évidentes – pour ne pas dire « casse-gueule ».
    J’ai adoré « Anamnèse de Lady Star » personnellement, mais c’est assez particulier. « Vostok » est clairement l’étape la plus logique et la plus simple pour poursuivre la découverte de cet « univers ».

    Aimé par 1 personne

Répondre à Baroona Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s