Adulte, BD/Comics/Manga, Lectures, Oneshots, Young Adult

[Roman Graphique] We live T.1/?

de Miranda Brothers  | ed. 404 Comics | 1/? | 160 pages | Roman Graphique | Lu en VO

4è de couv

C’est quand tout semble perdu, que l’espoir peut renaître.

En 2084, la planète est ravagée par une nature vengeresse et les derniers survivants font face à une existence périlleuse. Ils viennent de recevoir un message du plus profond de l’espace, un obscur compte à rebours menant à l’extinction de l’humanité vient d’être lancé. Un espoir subsiste malgré tout et cinq mille enfants seront secourus par ces mystérieux messagers venus des étoiles.

We Live nous narre l’aventure de Tala et de son frère Hototo, l’un de ces élus qui doivent être sauvés pour que l’humanité puisse prétendre à un futur. Mais, la route que les deux enfants vont prendre ressemblera très rapidement à un long chemin de croix face à la violence d’un monde à l’agonie.

Dessiné et écrit par Inaki Miranda (Catwoman, Batman Beyond) et son frère Roy, We Live aura été la révélation de l’année 2020 pour les lecteurs ainsi que la presse américaine, recevant jusqu’à une nomination aux Eisner Awards. We Live est une série en cours, déchirante et marquante sur la fin des temps, l’amour et l’espoir à la croisée du cinéma de Miyazaki et du roman La route de Cormac McCarthy.


Mon avis

We live est une histoire très émouvante et dure où l’on va suivre deux enfants à travers une Terre profondément transformée, luxuriante et mortelle où l’humain, au bord de l’extinction, n’a plus sa place.

Même si, pour ma part, je ne suis pas hyper fan du dessin, l’histoire nous offre une très belle galerie de personnages ainsi qu’une nouvelle approche du post-apo (oui, encore lui). On a droit à une réflexion étonnement sensible sur notre existence, le devenir de notre planète et tout ce qui fait de nous des êtres humains.

Un conseil, préparez les mouchoirs que ce soit pour éponger les larmes ou le sang, car ce comics a fait le plein d’émotions et de violence. L’homme n’est plus en haut de la chaîne alimentaire (des zombies plantes, des grosses bestioles très colorées et autres joyeusetés ont pris le podium) et en plus, il continue, ce con, à s’entretuer. On a donc ces enfants confrontés à un monde sans pitié et à la fin de leur espèce, et sans surprise, c’est loin d’être un pique-nique au bord de la Garonne (quoique, avec les moustiques, l’été… 👀).

La vraie force de cette histoire pour moi, c’est la relation entre Tala et Hototo. Tala qui fera tout pour préserver son frère et Hototo plein de naïveté qui voit le monde avec ses yeux d’enfant, persuadé d’être un super héros ❤️. Je ne cache pas que j’ai eu le coeur serré plus d’une fois tellement ils sont hyper attachants 😭😭😭 et les autres perso qu’ils rencontreront aussi (même si malheureusement, on en perdra beaucoup tout le long du chemin 🥺💔).

Petit plus très agréable et « fun » : les QR codes menant à des musiques originales pour accompagner la lecture. 👍 (Je vois le procédé arriver dans d’autres ouvrages et c’est vraiment top).

Cependant, il a fallu que les auteurs me gâchent une magnifique histoire avec un twist final que je n’ai pas DU TOUT aimé. Je sais que je suis dans la minorité à penser ça (toute la presse spécialisée a été dithyrambique sur l’ensemble), mais je hais cette « fin » 🤬. Il y avait tellement mieux à proposer que… (encore) ça. Et bien sûr, ce qui aurait pu être un très bon oneshot devient une série parce que la fin n’en est absolument pas une 🙄. Ce qui m’énerve le plus c’est le sentiment de m’être fait avoir en plongeant dans ce qui est clairement la préquelle d’un univers façon Marvel ou DC mais sans l’annoncer*. Ah oui, les auteurs ont écrit à la fin : Heuuuu on n’était pas sûre que ça marcherait donc voilà, on n’a préféré rien dire. 😑

Mais même si je suis déception, je vous conseille malgré tout cette lecture parce que, déjà, 95% de son scénario vaut le coût et puis parce que, peut-être, vous adorerez ce twist final et l’ouverture qu’il offre, surtout maintenant que vous êtes prévenus. 😁

Si vous voulez avoir plus de précisions, on peut en parler dans les commentaires. Donc avis à celles/ceux qui ne veulent pas se spoiler, ne lisez pas les commentaires 😊.


* En VF, c’est précisé sur la 4è de couv, mais ce n’était pas le cas en VO. De plus, ce qui me gêne vraiment, ce n’est pas qu’il y ait une suite, mais plutôt la nature du twist qui fait basculer notre histoire dans une toute autre catégorie de comics que personnellement je n’aime pas. Je n’ai pas signé pour ça et je privilégie les comics indépendants pour une raison. Donc oui, grosse déception, mais je garde ce petit duo dans mon coeur. Ils sont tellement mignons 😊.

4 réflexions au sujet de “[Roman Graphique] We live T.1/?”

  1. « une nouvelle approche du post-apo » : c’est encore possible ça ? =O
    Ça me désespère pour toi ce twist raté. Bon, de toute façon ne pas savoir me bloquerait trop pour oser le tenter un jour, donc je me lance : allez, tu nous racontes ce que c’est que ce twist ? 😁

    Aimé par 1 personne

    1. Je me suis peut-être laissée emporter… disons que leur tentative dans le genre m’a plu 😂.

      Alors, je ne vais pas te divulgâcher complètement la fin, ça serait dommage. Mais je peux te dire qu’elle ouvre sur un univers de super héros, ce que j’ai trouvé très dommage et un peu trop facile. 💁🏻‍♀️

      J’aime

Répondre à Baroona Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s