C'est lundi que lisez vous, Rendez-vous Lecture

C’est lundi… Que lisez-vous ? #65

C’est lundi ! C’est donc l’heure du rendez-vous hebdomadaire, inspiré par It’s Monday, What are you reading ? et repris, aujourd’hui, par Les Paravers de Millina.

Une très bonne semaine malgré de petites déceptions qu’Ellen Kushner et Francis Berthelot m’ont totalement fait oublié 😁.


À la pointe de l’épée
d’Ellen Kushner

Richard Saint-Vière est le meilleur duelliste des Bords-d’Eaux. Cela n’empêche pas le bretteur de se retrouver entraîné avec Alec, son amant, dans les intrigues des nobles de la Colline. L’honneur sera-t-il suffisant pour les déjouer ? Avec ses joutes d’escrime aussi bien que verbales, À la pointe de l’épée revient dans une édition augmentée de nouvelles (dont certaines inédites en français), mais aussi de textes en exclusivité mondiale : les lettres d’Octavia Saint-Vière.

Pour tous les amoureux de cape et d’épée, de queerness et de bons mots. J’ai passé un excellent moment avec ce cher Saint-Vière, ses amours et ses combats, à arpenter les rues de cette ville sans nom et à badiner et/ou comploter avec la petite et grande noblesse. ❤️👍


Cérès et Vesta
de Greg Egan

Cérès d’un côté, Vesta de l’autre. Deux astéroïdes colonisés par l’homme, deux mondes clos interdépendants qui échangent ce dont l’autre est dépourvu, glace contre roche. Jusqu’à ce que sur Vesta, l’idée d’un apartheid ciblé se répande, relayée par la classe politique. La résistance s’organise afin de défendre les Sivadier, cible d’un ostracisme croissant, mais la situation n’est bientôt plus tenable : les Sivadier fuient Vesta comme ils peuvent et se réfugient sur Cérès. Or les dirigeants de Vesta voient d’un très mauvais œil cet accueil réservé par l’astéroïde voisin à ceux qu’ils considèrent, au mieux, comme des traîtres… Et Vesta de placer alors Cérès face à un choix impossible, une horreur cornélienne qu’il faudra pourtant bien assumer…

Et voilà, il fallait bien que ça arrive un jour : l’epic fail, le bof, le meh, le nope 😅. Cela ne m’étonne qu’à moitié que ça tombe sur Egan 😂.


We live T.1/?
des Miranda Brothers

En 2084, la planète est ravagée par une nature vengeresse et les derniers survivants font face à une existence périlleuse. Ils viennent de recevoir un message du plus profond de l’espace, un obscur compte à rebours menant à l’extinction de l’humanité vient d’être lancé. Un espoir subsiste malgré tout et cinq mille enfants seront secourus par ces mystérieux messagers venus des étoiles.

Ce comics a été une magnifique découverte et puis, une déception face à son twist final qui le fait basculer dans un autre genre dont je ne suis vraiment pas fan (mais qui sera peut-être votre truc !). Je développerai tout ça dans un article cette semaine.


L’Ombre d’un soldat
de Francis Berthelot

Premier volume d’un projet très ambitieux à la croisée des genres (dont chaque roman est indépendant mais avec des liens entre eux) : Le rêve du démiurge (9 tomes). Dévoré en une après-midi alors que bon : c’est de la blanche, dans l’après-guerre WW II. Il n’y avait vraiment rien pour m’attirer dans ce bouquin et pourtant… Quelle claque et quelle plume ! ❤️❤️❤️

Alors, ça raconte l’histoire d’un petit garçon, Olivier, vivant dans un village occupé pendant la guerre et qui va découvrir les mensonges, les secrets, la haine et toute la méchanceté du monde adulte avec tout ce que le village et ses parents ne lui disent pas (quiconque a vu plus de deux films sur la 2nde Guerre Mondiale et l’après comprendra très vite de quoi il retourne). Donc c’est un passage à l’âge adulte émouvant et éprouvant, mais tellement bien raconté. Je crois que je n’ai pas autant surligné un bouquin depuis longtemps. Une plume magnifique, très évocatrice et très visuelle aussi ❤️.

Comme je l’ai dit, ce livre-ci (et le second également) n’est pas de la SFFF, mais à partir du 3è ça change. Je découvrirai ça 😊. En attendant, ce 1er tome est téléchargeable gratuitement sur le site de l’éditeur : L’ombre d’un soldat.

(pas d’attentes Sabine, on a dit pas d’attentes !!! 🙈😆)


27 réflexions au sujet de “C’est lundi… Que lisez-vous ? #65”

  1. Coucou,

    Tu te doutes qu’Ellen Kushner est instantanéement dans ma liste…

    Ce que j’ai lu cette semaine :
    The Dragon of Ynys de Minerva Cerridwen, merci pour la découverte 🙂
    The Italian d’Ann Radcliffe

    Ce que je lis :
    Eight detectives d’Alex Pavesi, un cadeau, donc je ne savais pas à quoi m’attendre et j’oscille toujours, des nouvelles qui entrecoupent une discussion entre leur «auteur» et son éditrice, il est sensé y avoir une théorie des murder mysteries mais j’ai peur que tout ça ne reste ou devienne très «l’auteur s’est fait plaisir sans accrocher le lecteur», à voir

    Bonne semaine
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Le rêve du démiurge m’intéresse, surtout parce que c’est Dystopia qui l’a réédité et que j’aime beaucoup Dystopia, mais j’avais jamais trop regardé de quoi il s’agissait vraiment. Ca m’intéresse d’autant plus maintenant. J’ai juste pas le teeeeeemps 😥
    Dommage pour Cérès et vesta, mais c’est pas la meilleure nouvelle d’Egan, bien qu’elle soit très accessible. Tu as déjà essayé En apprenant à être moi ? Ca m’avait retourné le cerveau.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai posté un peu vite :
      De mon côté je lis Notre part de nuit et c’est vraiment pas mal jusqu’ici, attendu que comme c’est un livre de 800 pages et que j’en ai lu moins de 100, j’en suis en fait encore qu’au début, toutes proportions gardées.
      Bonne semaine !

      Aimé par 1 personne

      1. L’éternel problème du temps 😆❤️.
        Je me note « En apprenant à être moi  » (qui est dans le recueil Axiomatique donc… un recueil que j’avais dit à Ombre Bones que je ne lirai pas 🤣 l’univers a un drôle de sens de l’humour 😆).
        Bonne lecture ! J’attends ton avis sur ce livre avec curiosité 😊.
        Et très bonne fin de semaine 😘.

        J’aime

  3. Je connais de nom mais je ne m’étais jamais intéressé au « Rêve du démiurge », ravi d’en apprendre plus. Je suis curieux de voir ce que le basculement SFFF va apporter.
    Et sinon, tu as des attentes pour « Un étranger en Olondre » ? 🙊

    Aimé par 1 personne

  4. Une belle semaine! J’avoue que le Egan paru dans la collection Une heure lumière ne me tente pas trop…et encore moins maintenant XD
    Je te souhaite une belle semaine de lecture 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je vois que les textes de Greg Egan semblent être à double tranchant… La couverture de ta lecture en cours est superbe ! Je me réjouis de lire ton avis.

    De mon côté cette semaine, une bonne lecture avec « Le Nexus du Docteur Erdmann ». Sinon, ma lecture en cours qui me séduit ++ : Resilient Thinking.

    je te souhaite une excellente semaine ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s