C'est lundi que lisez vous, Rendez-vous Lecture

C’est lundi… Que lisez-vous ? #63

C’est lundi ! C’est donc l’heure du rendez-vous hebdomadaire, inspiré par It’s Monday, What are you reading ? et repris, aujourd’hui, par Les Paravers de Millina.


Hammerdam – Vol 1+2/2
d’Enrique Fernández

Après avoir disparu durant plusieurs années, le marteau est de retour à Hammerdam ! La ville est en ébullition et prépare un grand festival pour célébrer l’évènement. Des gens de tous les pays rejoignent Hammerdam dans l’espoir d’être choisis par le marteau : l’heureux élu partira dans une quête prodigieuse. Mais à la surprise générale, le marteau jette son dévolu sur Melina, une petite fille de 6 ans…

Une BD jeunesse pétillante, hyper-colorée et totalement barrée ! J’ai adoré et j’y consacre un petit article tout bientôt 😊.


Le pont sous la brume
de Kij Johnson

Kit Meinem d’Atyar est peut-être le plus doué des architectes de l’Empire. Peut-être… et tant mieux. Car il lui faudra convoquer toutes ses compétences, l’ensemble de son savoir pour mener à bien la plus fabuleuse qui soit, l’œuvre d’une vie: un pont sur le fleuve de brume qui de tout temps a coupé l’Empire en deux. Un ouvrage d’art de quatre cent mètres au-dessus de l’incommensurable, cette brume mortelle, insondable, corrosive et peuplée par les Géants, des créatures indicibles dont on ne sait qu’une chose : leur extrême dangerosité…

Déjà découvert en VO dans le recueil At the mouth of the river bee, je n’avais pas été emballée. Est-ce que cette relecture s’est mieux passée ? Hélas non 😅.

*****


L’appel des Grands Cors
Chevauches-Brume T.3/3
de Thibaud Latil-Nicolas

Alors qu’ il faudrait faire face ensemble à un ennemi commun, les « Grands Cors » se retrouvent face à des choix cruciaux, dont va dépendre l’avenir des royaumes qui constituent leur monde. Des alliances fragiles tentent de se nouer, tandis qu’ailleurs des hordes de créatures de nuit déferlent sur les contrées ravageant villes et villages. Le chaos final n’a jamais été aussi proche, et face à l’anéantissement, que peuvent faire de simples hommes et femmes ?

Le dernier tome de cette trilogie épique dont la qualité va crescendo (ce qui est plutôt rare ! #noussachons #lamalédictiondu2ètome 👀). Très fan de la plume de l’auteur et de cette histoire à hauteur d’hommes avec des personnages très nuancés et hyper attachants 🥰. Un très beau final et une trilogie que je recommande. ❤️

À noter que je ne suis pas une grande fan de Fantasy militaire, mais que ça ne m’a pas empêché de grandement apprécier cette trilogie. 😊


Juste un mot

Bon, je vais vous partager un petit coup de gueule doublé d’un gros coup de fatigue. Ça ne changera rien à la course du monde mais ça me fera (peut-être ?) du bien 👀😊. L’autre jour, j’allais commencer une nouvelle lecture et puis, paf! dès le premier chapitre je tombe sur une petite remarque bien désobligeante sur un personnage gros.

Son voisin de gauche, un commis voyageur d’une cinquantaine d’années, aurait pu payer double tarif tant il occupait de place.

La petite phrase totalement gratuite qui sort de nulle part et que pour la plupart vous ne remarquerez même pas mais qui m’a tellement mise en colère. Le plus triste dans tout ça, c’est que j’ai lu pire, bien pire, sur les gros dans mes lectures SFFF de ces dernières années mais là c’était la goutte de trop. Je suis fatiguée de cette grossophobie ordinaire (ou autre). Fa-ti-guée. Tout le monde trouve normale ce genre de remarques qui n’apportent strictement rien à l’intrigue si ce n’est rabaisser une partie de la population tout en confortant l’autre. Perso, je vais dans un livre pour m’évader de mon quotidien, pas pour y retrouver la même stigmatisation merdique.

D’ordinaire, je ne l’aurai même pas mentionné. Peut-être même que j’aurai pris sur moi et continué à lire. Mais je me dis que si personne ne dit jamais rien, ce n’est pas près de changer. Et j’en ai franchement marre de cette méchanceté gratuite et de ce jugement/dégoût perpétuel que je retrouve trop souvent dans mes lectures. Si des autrices/auteurs me lisent, vous réussissez (en tout cas celles/ceux de bonne volonté, coeur sur vous) à vous éduquer sur tout un tas de sujets sensibles. Je le constate régulièrement et ça fait super plaisir. Je sais que vous pouvez y arriver également avec votre perception des personnes grosses. Car scoop ! On est des êtres humains aussi, qui nous prenons H24 la violence d’une société qui ne veut pas de nous et nous le rappelle continuellement. Alors ça serait cool que vous fassiez preuve du même respect et de la même bienveillance que vous donnez à vos autres personnages.

Cela dit, je ne me fais aucune illusions, les mêmes auteurs qui continuent encore en 2022 à publier des bouquins sexistes/racistes/etc ne remettront jamais en question leur vision totalement obsolète et étriquée du monde. Ceux-là sont blacklistés, je ne perds plus ni mon temps ni mon argent avec eux. Je parle pour tout les autres. Si vous n’en aviez pas conscience, s’il vous plait, faites cet effort. Vous rendrez le monde de pas mal de gens plus supportable.

Le bisou quand même, parce que même si je suis fatiguée, blessée et ronchon, je sais que c’est un boulot de déconstruire quelque chose d’aussi ancré en nous. Mais essayons, s’il vous plait. Essayons. 😘


Sortie prévu le 25/02, je suis en plein L’enterrement des étoiles de Christophe Guillemain. 🌟


26 réflexions au sujet de “C’est lundi… Que lisez-vous ? #63”

  1. Coucou,

    Tout d’abord un gros câlin et plein de douceur après ces remarques qui t’agressent, j’en suis désolée ❤

    Hammerdam a l’air très sympa et une quête avec une héroïne de 6 ans ca doit changer 😉

    Le pont dans la brume n est effectivement pas le plus marquant des récits du recueil (la rivière d’abeilles par contre ;)).

    Ce que j’ai lu cette semaine :
    Sept Redditions d’Ada Palmer, un peu moins accroché que le premier, peut-être parce que l’univers est déjà plus connu, peut-être parce que les enjeux changent.
    Adventures in the Dream Trade de Neil Gaiman, un recueil de textes très différents, la partie Introductions de livres et graphic novels est bof, mais le weblog sur ce qui s’est passé entre la fin de l’écriture d’American gods et la suite est intéressant.
    Le règne des lions de Mireille Calmel, la suite de l’histoire d’Aliénor d’Aquitaine

    Ce que je lis :
    The Cat Who Walks Through Walls de Robert A. Heinlein, tu connais ma faiblesse pour Heinlein 😉

    Bonne semaine
    Des bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Câliiiiiinnnns !!! 🥰😘

      C’est drôle, en parlant de « la rivière d’abeilles », Le Bélial a traduit un autre texte du recueil pour un hors série et je me suis demandée s’ils allaient traduire celui-là. ça serait intéressant ^^.

      Ah mince pour Sept Redditions ! Il faut vraiment que je me prenne par la main pour lire la suite 🙈.

      On peut créer un nouveau tag : #heinleinrules 😂.

      Bonne semaine à toi aussi ! Des bisous ! 😘❤️

      J’aime

      1. Attends un peu pour le #Heinleinrules, il est quand même bien problématique par moments (je t’ai déjà parlé des femmes comme décoration dans ses écrits des années 60…)
        Par contre si tu veux un #beckyrules je suis pour 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Je partage à 100% ton coup de gueule contre ces piques gratuites, méchantes et inutiles 😠
    Hammerland a l’air tout mignon et sympa en revanche. Et maintenant que Chevauche brume est fini, il faudrait que je reprenne. J’avais adoré le tome 1.
    Très belle semaine à toi ☺️

    Aimé par 1 personne

  3. Cette couv !
    « Hélas non » –> ooooh non. Baroona n’a pas encore commenté, il va être fort triste.
    Concernant la grossophobie, je suis en train de relire Harry Potter, en version illustrée et ça m’a sauté au visage les remarques grossophobes sur Duddley, tout à fait du même acabit que la citation que tu relèves, je n’avais jamais percuté à mes précédentes lectures. Allez, world is changing, c’est juste lent tellement lent.

    Aimé par 1 personne

  4. Moi aussi j’ai pas accroché à un pont sur la brume, d’ailleurs je l’ai abandonné à la moitié 😅 quant à ton coup de gueule tu as totalement raison même si j’avoue que je n’y avais pas pris garde. Ça peut servir à montrer que le perso qui pense ça est un con mais du coup comme ça ne sert à rien et n’est pas exploité derrière ça ne fonctionne pas… Comme toi il y a tout un tas d’auteurs que je ne lis plus à cause de leur attitude ou de leurs écrits problématiques, l’avantage c’est que ça fait des économies 🙄
    Bref j’espère que ta semaine se passera mieux avec des lectures plus inclusives 🤗

    Aimé par 1 personne

      1. Haha j’ai continué par curiosité et pour le moment je le trouve intéressant mais je n’ai lu que 80 pages. Et le personnage de Renée ne me plaît pas trop 😅
        Après j’avoue que si tu n’en avais pas parlé ici je ne pense pas que j’aurais relevé cette remarque comme problématique… Alors que j’ai subi moi même de la grossophobie toute mon adolescence 😅 c’est un comble. Du coup ça me fait réfléchir sérieusement. Merci pour ça !

        J’aime

      2. 😘 T’inquiètes, il y a un paquet de choses que je ne vois pas non plus même si je suis concernée. En plus, on a tous des sensibilités différentes. Par exemple, l’autre jour, j’ai vu qu’une personne trouvait « La Maison au milieu de la Mer céruléenne » grossophobe alors que pour moi, c’est tout le contraire 😅. Donc, c’est compliqué. On fait ce que l’on peut et c’est déjà beaucoup avec les vies que l’on mène. 😊

        Aimé par 1 personne

Répondre à Sabine C. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s