Adulte, Lectures, Oneshots, Science-Fiction

Le Nexus du Docteur Erdmann

de Nancy KRESS | ed. Le Bélial’ | SF | Novella | 160 pages

4è de couv

Henry Erdmann est un physicien de haut vol, l’un des pères de l’Opération Ivy et de la puissance nucléaire américaine. Était, plutôt, car aujourd’hui, vieux et perclus, Henry Erdmann n’est que le triste reflet de celui qu’il fut, quand bien même il continue de donner quelques cours à l’université pour des étudiants qu’il ne comprend plus depuis bien longtemps…
Aussi, lorsque cette douleur impensable lui vrille le cerveau, c’est presque avec soulagement qu’il accueille ce qu’il croit être une attaque cérébrale. Sauf qu’il ne s’agit pas de cela… De nombreux pensionnaires de la maison de retraite dans laquelle il réside semblent avoir subi le même sort. Et tous, bientôt, commencent à voir des choses… Des choses impossibles…

Mon avis

Je découvre (enfin) la plume de Nancy Kress avec cette novella et je suis très fan. (Chouette, plein de nouveaux bouquins à ajouter à ma wishlist ! 😅) Une autre chose dont je suis très fan, ce sont ces histoires où les héros sont des personnes âgées. C’est plutôt rare et toujours bienvenu. Je pense très fort à La Quête onirique de Vellitt Boe ou au film Cocoon auquel je n’ai pas pu m’empêcher de penser tout le long de ma lecture 😂.

Le fait de suivre plusieurs points de vue dont celui de pas mal des pensionnaires de cette maison de retraite nous met dans leurs baskets avec beaucoup de sensibilité, d’humour et de justesse. Celles/ceux qui ont passé la quarantaine et qui commencent à entrevoir les joies d’un corps qui nous lâche petit à petit sauront 🤣. Les autres, profitez tant que vous pouvez.

Depuis un bon quart de siècle, il savait que vieillir, ce n’était pas pour les mauviettes.

L’aspect SF/fantastique m’a intrigué jusqu’au bout, mais n’est pas le point fort de cette histoire pour moi. La fin m’a laissé plus de questions qu’autre chose et même si ce qu’elle suggère est vertigineux, ce n’est pas ce que je retiendrai. Non, le point fort sont les personnages : cette bande de petits vieux un brin clichés et hyper attachants. Leurs histoires, ce qui les motive, leurs regrets, leurs croyances… c’est eux qui m’ont touché plus qu’autre chose.

Du coup, très contente d’avoir enfin découvert cette autrice depuis le temps qu’on m’en parle et curieuse de découvrir un autre texte de cette collection.


❄️ Cet article participe au Winter Short Stories challenge d’Au pays des cave trolls. ❄️

13 réflexions au sujet de “Le Nexus du Docteur Erdmann”

  1. Bon, encore un autre bouquin à lire en somme ahah, ça tombe bien, il est dans ma PAL. Je me réjouis de le découvrir. Effectivement, ça peut être intéressant d’avoir des personnages plus âgés !

    J’aime

  2. C’est un des premiers UHL que j’ai lu (la couv avec un cerveau j’étais juste obligée de craquer 💜) et j’en garde aussi un bon souvenir. (Jamais fini la chronique d’ailleurs 😬)
    Comme toi j’avais bcp aimé les personnages !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s