Adulte, BD/Comics/Manga, Lectures, Oneshots, Young Adult

[Roman Graphique] A Gift for a Ghost

de Borja GONZÁLEZ | ed. Abrams ComicArts | 128 pages | Roman Graphique | VO
Disponible en VF : The Black Holes chez Dargaud

4è de couv

An untalented punk band and a parallel dimension—what could go wrong?

In Borja González’s stunning graphic novel, two parallel stories reflect and intertwine in a tale of youthful dreams and desires. In 1856, Teresa, a young aristocrat, is more interested in writing avantgarde horror poetry than making a suitable marriage. In 2016, three teenage girls, Gloria, Laura, and Cristina, want to start a punk band called the Black Holes. They have everything they need: attitude, looks, instinct . . . and an alarming lack of musical talent. They’ve barely started rehearsing when strange things begin to happen. As their world and Teresa’s intersect, they’re haunted by the echo of something that happened 160 years ago.


Mon avis

Edité tout d’abord en Espagne sous le titre The Black Holes en 2018, il est traduit et sort en anglais sous un tout autre titre en 2020. Ce qui me fait me poser de sérieuses questions comme Pourquoi changer le titre qui est déjà en anglais et qui a une vraie signification, nom d’une pipe en bois ?! Les éditeurs… 🙄

Ce qui m’a attiré immédiatement dans ce roman graphique, c’est son style très particulier (un peu à la Mignola) et ces superbes aplats de couleur (j’adore ce genre de couleurs 😍). L’histoire, quant à elle, est un petit peu déroutante au début, mais très vite, l’atmosphère hors du temps et mystérieuse nous transporte. C’est une de ces lectures contemplative où il vaut mieux lâcher prise pour profiter de la ballade, quitte à y revenir pour une seconde lecture et poser les dernières pièces du puzzle à la bonne place.

L’histoire est séparée en deux time-lines, situées près du même lac, qui se croiseront tout le long du récit. Une se déroule en 1856 et l’autre en 2016. Dans la 1ère, on suit une jeune fille de bonne famille juste avant son entrée dans le monde (et le mariage) et qui préfère écrire des histoires et des poèmes gothiques. Dans l’autre, on a une autre jeune fille qui essaye, elle, de lancer un groupe punk (The Black Hole) et passe son temps à se déguiser. Ces deux jeunes femmes ont en point commun qu’elles n’entrent pas dans les codes de leur temps. Elles sont à part et incomprises, même (et surtout) par leurs soeurs et amies (il n’y a d’ailleurs aucun homme).

C’est une lecture qui risque d’en dérouter plus d’un.e. Si vous n’aimez pas le style de Borja González, laissez tomber. Les deux tiers de l’attrait de ce bouquin repose dessus, le reste est une superposition/succession de moments clefs qui se font écho. Oui, c’est bizarre, mais je pourrai passer des heures à regarder ces grandes planches avec ce personnage perdu, seul au milieu. Je trouve que l’artiste a vraiment réussi à retranscrire le mal-être de ses personnages (la solitude, le sentiment de ne pas être à sa place) et ça me parle énormément.


Ps : En faisant l’article, j’ai découvert, non seulement qu’il y avait une VF 😅, mais aussi que l’artiste/auteur sortait une nouvelle BD fin Mai, Nuit couleur larme (chez Dargaud), et cela me rend joie.

17 réflexions au sujet de “[Roman Graphique] A Gift for a Ghost”

  1. Aussi surprenant que ça puisse me paraître à moi-même, j’aime bien le style graphique, donc pourquoi pas. ^^
    Et j’allais faire la même remarque pour le titre anglais qui devient un autre titre anglais, c’est toujours très bizarre, mais comme tu en déjà parlé je ne dis rien. (Oups, raté. 🤭)

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, c’est surprenant (je me suis faite la réflexion justement que ça n’allait pas te plaire), mais tant mieux ! 😄
      Ah ouais, tu peux remettre une seconde couche pour la trad’ du titre, ça ne me dérange pas 😂.

      J'aime

  2. Hello, je viens de tomber sur ton article en cherchant des chroniques de Nuit couleur larme ! Je ne connaissais pas ce titre-là, mais les graphismes sont toujours aussi attrayants… Comme toi, je pourrais rester des heures à contempler les planches de l’autrice/dessinatrice, je trouve aussi qu’elle réussi à transmettre tellement de choses grâce à la gestuelle de ses personnages et toute l’ambiance qui se dégage de ses récits. Je suis un peu frustrée par Nuit couleur larme, car je n’ai pas du tout saisi la fin (et je ne suis pas la seule), mais j’ai adoré l’univers graphique.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello et bienvenue 😄. Merci beaucoup pour ton message !

      On est d’accord que l’auteur (il e semble que c’est un mec 🧐) réussit à faire passer beaucoup de choses avec des perso sans visages. C’est juste dingue 😄.

      Je ne vais pas tarder à m’offrir « Nuit couleur larme » donc je pense pondre un petit article après. Mais c’est vrai que les retours que j’ai vu passer sont, au mieux, perplexes 😂. Je verrez bien 😅.

      J'aime

      1. Merci beaucoup !

        Oups, désolé pour lui alors x)
        Oh donc j’ai hâte d’avoir ton avis et qu’on puisse en parler un peu ! Je guette d’autres avis en attendant 😌🤔 Mais je suis rassurée si ses autres albums sont réussis (sur la fin) ❤️

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s