Fantasy, Jeunesse, Lectures, Séries, Séries en Cours, Science-Fiction

Engrenages et Sortilèges

d’Adrien TOMAS | ed. Rageot | Steampunk/Jeunesse | 1/2 | 480 pages

4è de couv

Grise et Cyrus sont élèves  à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins.  S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…


Mon avis

Ma première excursion dans l’univers d’Adrien Tomas et je ne suis pas déçue. L’auteur nous tisse un univers Steampunk foisonnant et solide où la magie et la technologie s’affrontent en de bien jolies étincelles.

Fille d’un important ingénieur d’Etat, Grise est une mécanicienne de génie, centrée sur ses études, avec un objectif de carrière bien défini. C’est une solitaire qui n’a pas le temps pour les « trucs de fille ». Cyrus, lui, est apprenti magicien et fils de la puissante et respectée Première Générale des Armées. Flanqué de son familier (et seul véritable ami), le malicieux chat Quint, il cache ses faiblesses en magie élémentaire sous une montagne d’arrogance et de sarcasme. Ils se méprisent et pourtant, victimes d’un complot qui les dépasse, ils vont devoir unir leurs forces. On a là le classique d’ennemies à amis et c’est franchement pas mal du tout !

Il faut dire qu’ils sont tous les trois hyper attachants (surtout Quint) et ont une belle dynamique. J’ai adoré les suivre dans leurs mésaventures qui les mèneront du confort de l’académie et de leurs petites certitudes à la dure réalité des bas-fonds de Célumbre, à dépasser leurs préjugés et unir leurs forces afin de sauver leurs parents et contrer un véritable complot politique. Ouais, tout ça ! Et vous savez le meilleur ? Zéro romance ou en tout cas, rien n’est clairement dit à ce sujet, laissant le choix à chacun et ça, j’apprécie.

L’auteur nous offre une histoire plutôt bien ficelée et dynamique où on a droit à la totale : machinations politiques, trahison, le casse du siècle, lourds secrets, vengeance… Pas le temps de souffler, tout s’enchaîne et c’est très bien écrit. D’ailleurs, je découvre la plume d’Adrien Tomas et j’aime beaucoup.

Il y a juste un « petit » truc qui m’a un peu gâché mon plaisir, c’est la façon de désigner systématiquement un des personnages par son physique : « la grosse voleuse » (et autres dérivés). Je pense qu’il y avait d’autres moyens de qualifier ce perso complexe et intéressant. Ce n’est pas la première fois que je rencontre ça. Dernièrement, Premier Sang d’Abercrombie m’a particulièrement fait grincer des dents. Vous allez me dire que c’est comme dire la maigre, la grande ou la petite, et je suis complètement d’accord : une personne grosse est grosse, c’est une caractéristique physique du personnage et non une insulte. C’est plutôt de se limiter à cette caractéristique de manière quasi systématique qui m’a gonflé. Adrien Tomas m’a prouvé qu’il est un talentueux écrivain, bourré d’imagination… j’aurai apprécié, dans ce cas précis, qu’il en fasse usage. Surtout que c’est plutôt rare de croiser un personnage gros aussi intéressant. 😊

En conclusion, on a là un excellent roman jeunesse, divertissant avec un cast de personnages attachants et un univers Steampunk particulièrement bien construit. à savoir, même si une suite, Dragons et mécanismes, sort bientôt, ce tome se suffit très bien à lui-même. Bonne ballade dans Celumbre !

10 réflexions au sujet de “Engrenages et Sortilèges”

    1. Alors, je trouve les « Soeurs Carmines » meilleur par ses perso et la plume d’Ariel Holzl que j’aime particulièrement. Niveau intrigue, “Engrenages et Sortilèges” est mieux ficelé (j’ai trouvé qu’Ariel Holzl avait laissé plusieurs questions sans réponses). “Engrenages et Sortilèges” est aussi beaucoup plus jeunesse que les « Soeurs Carmines » (à mon humble avis toujours, et en mettant de côté le dernier tome). ça peut jouer sur ta décision ^^.

      Aimé par 1 personne

  1. Ça a l air sympa !
    Dans les qualificatifs pour designer les personnages… Fantomette (j en ai relu quelques uns récemment) c est aussi coton, ou de son époque et maintenant ça détonne alors que quand je les ai lus jeune je n avais pas remarqué… Ça n est pas une excuse on est d accord 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui Fantomette ! XD Bonjour les gros clichés sur la maigre ficelle et la grosse gourmande 😅.
      Après t’inquiètes, il y a certainement un paquet de choses que je n’ai pas vu ou considéré normales même en étant concernée. J’imagine qu’en me sensibilisant de manière générale sur tout un tas de problématiques, ça aide à déconstruire et mieux repérer certaines choses. Sans que ça devienne un véritable champs de mine pour le créateur 😬🙃.

      J'aime

  2. De quel personnage tu parles pour Abercrombie ? Quand il parle de Glokta en tant que « l’infirme »? 🤔 Perso ça ne m’avait pas gênée alors qu’en général je repère ça du coup je suis intriguée xD
    Un des rares romans de l’auteur que je n’ai pas encore lu ! Il faudra que je répare ça un de ces jours.

    J'aime

    1. Non, ce n’était pas Glokta dont j’ai beaucoup aimé le traitement (pour avoir dû me trainer pendant des mois avec une cheville HS dans le métro et ces centaines de marches, j’ai de suite connecté avec lui 🤣). Non, dans « Premier Sang », c’est toujours vis-à-vis des personnages gros de manière globale. Cela passe dans les insultes directes/indirectes, les descriptions insistantes, la caractérisation (un énième perso gros et bête à manger du foin et/ou vicieux et/ou paresseux)… C’est parfois agressif mais le plus souvent passif. Je sais que « Premier Sang » a quand même qq années et je n’ai pas du tout ressenti ce malaise dans « La Mer Eclatée » donc je me dis qu’il a évolué. 🤞🙂

      J'aime

      1. D’accord ! Je ne l’avais pas du tout relevé, je me sens un peu mal ^^’ Après c’est peut être parce que tout est écrit d’un point de vue masculin et qu’ils ne sont pas tendres entre eux de base, je sais pas…

        Aimé par 1 personne

      2. T’inquiètes 😄. En plus, comme je le disais à une amie plus haut, cette année, il y a eu peu de livres qui m’ont fait tiquer à ce niveau-là donc soit j’ai eu de la chance, soit il y a un réel effort qui se fait. 😊
        Et en effet, il y a pas mal de choses que j’ai mis sur le compte de la violence et de l’univers sombre du bouquin. Je verrai quand je lirai la suite et d’autres livres plus récents de lui. ^^

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s