Adulte, Fantasy, Lectures, Séries, Séries Terminées, Young Adult

La Trilogie de La Mer Eclatée

de Joe Abercrombie | ed. Bragelonne | T.1+2+3/3 | Fantasy | 336, 440 & 440 pages

4è de couv

« J’ai fait le serment de venger la mort de mon père. Je suis peut-être la moitié d’un homme, mais ce serment était entier. »

Né faible aux yeux de son père, le prince Yarvi a juré de récupérer un trône dont il n’a pourtant jamais voulu. Mais il doit d’abord affronter la cruauté de sa propre famille, les humiliations de l’esclavage, ainsi que les eaux amères de la Mer Éclatée. Tout cela avec une seule main valide. C’est au côté d’une étrange assemblée d’exclus et de marginaux, et non parmi les nobles de son rang, que Yarvi apprendra à être un homme – s’il survit aux épreuves de toutes sortes qui l’attendent…


Mon avis

Je ne saurai pas exprimé à quel point j’adore cette saga. Joe Abercrombie m’a prouvé que non, je n’étais pas irréaliste dans mes attentes en matière de personnages, de rythme du récit, d’univers ou d’intrigues. La preuve, il l’a fait.

Notre épopée commence avec le prince Yarvi du Gettland (un des nombreux royaumes encerclant la Mer Eclatée) qui se retrouve du jour au lendemain sur le trône, lui qui se consacrait à la voix de Ministre (une sorte d’ordre ecclésiastique servant de conseillers). Yarvi n’a pas vraiment l’étoffe d’un roi tel que le considère son peuple (des guerriers nordiques tout en poils, en hargne et en muscles). Il n’est pas physiquement taillé pour le combat et c’est à cause de cette faiblesse apparente qu’il sera trahit et expulsé de son royaume. Oui mais voilà, le Yarvi, il est effrayant d’intelligence et ça, tout le monde est passé à côté ! Donc tout le long de ces trois romans au rythme soutenu, il n’aura de cesse de vouloir reconquérir son royaume et se venger. Et c’est grandiose. J’adore les histoires de vengeance, les personnages retors et les intrigues politiques, et là, je suis servie. En plus, depuis les Sentiers des Astres, je sais que j’aime les grandes traversées au décors majestueux et là aussi, j’en ai pris plein les mirettes. On va suivre notre moitié de roi d’un bout à l’autre de cette Mer Eclatée, affronter des armés et créer des alliances, et j’ai adoré chaque minute de la ballade.

Si dans le 1er tome, on suit le point de vue de Yarvi, les tomes suivants nous introduiront de nouveaux personnages tout en suivant les anciens. J’ai d’ailleurs trouvé que voir Yarvi et les anciens perso à travers un nouveau point de vue est vraiment très rafraîchissant. Et quels personnages ! Mon petit coeur explose quand je pense à Epine et Brand. Joe Abercrombie sait créer des protagonistes terriblement vrais et attachants, même les « méchants » de l’histoire ont tellement de nuances qu’il est difficile de les haïr complètement. Et puis, je suis en amour face à ses perso féminins. La palette de caractères qu’il déploie m’a ravi (Team #Epineforever). à aucun moment je n’ai été exaspérée comme j’ai pu l’être du Fitz d’Assassin Royal (plus j’y repense plus je me dis que je ne continuerai pas cette série d’ailleurs). Bref, très bon boulot Joe !

Le lore mis en place est juste mystérieux comme il faut et habite les lieux visités. Il y a un petit côté post-apocalyptique dans ces ruines elfiques qui forment la Mer Eclatée. On n’aura pas toutes les réponses à leurs propos et ce n’est pas grave en ce qui me concerne.

Enfin, pour les fans de batailles et de combats, vous serez servi là aussi sans craindre l’overdose (ou l’ennui). Comme je l’ai déjà dit, c’est très bien rythmé. Tout est fait pour que vous ne lâchiez pas votre lecture (même pour manger ou dormir).

Je n’ai pas suffisamment d’expérience dans la lecture de séries mais je crois que ce n’est pas très fréquent d’avoir une telle qualité du 1er au dernier tome. Pour moi, le 2è tome reste le meilleur mais je sais que c’est, en grande partie, grâce à Epine. En terme d’intrigue pure, là, mon préféré sera le 1er. Même s’il y a des twists que j’ai vu arriver, je n’ai vraiment pas boudé mon plaisir et l’évolution de Yarvi est juste jouissive. Dans le dernier tome, je me suis beaucoup moins attaché aux nouveaux protagonistes, mais ils restent très bien construits et évoluent magistralement. Et puis, c’est très difficile de passer après Epine et Brand donc ils s’en sortent plutôt bien.

C’est donc une saga que j’ai trouvé excellente de bout en bout. Je me suis régalée et je ne peux que la recommander à tout amoureux/se de Fantasy épique ou à celles/ceux qui voudraient s’y mettre. Un immense merci à l’Ours Inculte pour m’avoir donné envie de plonger dans cette trilogie 🧡. C’était du pure bonheur du début à la fin.

8 réflexions au sujet de “La Trilogie de La Mer Eclatée”

  1. J’ai un doute : tu as aimé ? =P
    Ce n’est pas/plus vraiment ce que j’ai envie de lire, mais si l’envie me prend un jour, je note de me lancer dans cette série-là. Ou si je veux voir des couvertures avec des épées.

    Aimé par 1 personne

    1. 😜 Ah ça des épées… c’est pas ce qu’il manque ! 🤣
      Je comprends très bien ton point de vue. Il y a un potentiel lassitude assez élevé avec ce type de récit 😆. C’est pour ça que j’aime varier 😊 (et un certain Discord aide beaucoup !).

      J'aime

    1. Je te souhaite un très bon voyage alors ! 😊 Par contre, pour recadrer un peu mes propos 😅, la plume d’Abercrombie est moins poétique et évocatrice que celle de Platteau. Cela dit, la ballade reste grandiose. 😄

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s