Fantasy, Jeunesse, Lectures, Oneshots

La Forêt des Coeur Glacés

d’Anne URSU | ed. Le Seuil | Fantasy | 296 pages | Lu en VO

4è de couv

Hazel et Jack aiment rêver et passent leur temps à réinventer le monde. Quand la réalité les ennuie ou leur paraît trop rude, ils se réfugient dans les jeux et les histoires qu’ils inventent, bien plus belles et amusantes que le monde des adultes qu’ils trouvent si triste ! Mais un jour, Jack disparaît, sans explication. Pour le retrouver et sauver leur amitié, Hazel entreprend un long et périlleux voyage. La voici seule dans une étrange forêt peuplée de créatures fantastiques, à la recherche du palais de glace de la reine des neiges qui a enlevé Jack…


Mon avis


Anne Ursu est une autrice jeunesse américaine. La Forêt des coeurs glacés, son 3è roman, est une ré-écriture moderne du conte d’Anderson La Reine des Neiges. Destinée à du 10-13 ans, cette histoire a la goût sucré/amer des contes de fées et est parfaite pour un samedi après-midi enneigé. La plume de l’autrice est très agréable et plein de poésie comme savent le faire les anglophones, surtout dans les livres jeunesse. Je pense très fort à The Girl Who Circumnavigated Fairyland in a Ship of Her Own Making de Catherynne M. Valente (ça, c’est du titre ! 😂). Sans être aussi loufoque, La Forêt des coeurs glacés a cette magie qui m’a fait souvent sourire bêtement.

Hazel, notre petite héroïne d’à peine 11 ans, est une jeune fille à l’imagination plus que débordante. Pour plusieurs raisons, elle a beaucoup de mal à trouver sa place dans son école et avec les gens de manière générale. Le seul avec qui elle peut vraiment être elle-même est son meilleur ami Jack avec lequel elle partage des histoires de sorciers et de magie. Alors quand il disparait mystérieusement, elle n’hésite pas un instant à aller le chercher. Ce récit est un passage à l’âge adulte pour nos protagonistes. Une histoire assez classique en somme mais bien racontée, plein de magie, d’aventures et de personnages attachants.

Bien que j’ai pris du plaisir à le lire, ce conte ne m’a pas autant emporté et enthousiasmé qu’un Château de Hurle, par exemple. De plus, il est vraiment destiné à sa tranche d’âge cible (là où j’ai trouvé Le Château de Hurle un peu plus universel). D’ailleurs, j’ai très vite laissé la place à mon enfant intérieur pour le lire et dès que je fronçais un peu les sourcils face à quelques absurdités, elle me coupait d’un « Chuuuut ! C’est moi qui lis ! » et c’est, finalement, mieux ainsi. 😄

Lettre U du challenge ABC – check!

4 réflexions au sujet de “La Forêt des Coeur Glacés”

  1. Libéréééééée, délivrééééééée !
    🙊
    C’est pratique (et beau) de pouvoir switcher de type de lectrice et de conserver du plaisir. T’as d’autres personnalités en stock ? ^^

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai faillit lâcher la chansonnette aussi. Me suis retenue de justesse ! 🤣
      Sinon, OUI! Nous sommes Légion ! Mais j’ai beaucoup plus de mal à appeler l’adolescente rêvant à son Werewolf Charmant ou l’amoureuse de Hard SF que ma petite fille intérieure 😅. ça marche pas à tous les coups bizarrement 👀.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s