Adulte, Fantasy, Lectures, Séries, Séries en Cours

Les Sentiers des Astres T.1 – Manesh

de Stefan PLATTEAU | ed. Moutons Electriques | 1/? | Fantasy | 464 pages

4è de couv

Quelque part dans la forêt de Vyanthryr réside le Roi-Diseur, l’oracle légendaire. Dernier espoir d’une nation ravagée par la guerre civile, le capitaine Rana remonte le fleuve à sa recherche, entraînant dans sa quête une poignée de braves. Personne n’a jamais navigué si loin en amont, à des milles de toute civilisation. Et pourtant, voilà qu’un naufragé dérive à leur rencontre, accroché à une simple branche. Qui est-il, et que lui est-il arrivé ? Lui qui se fait appeler « le Bâtard », est-il un simple humain, ou l’héritier d’un sang plus ancien ?
En ces terres du Nord, les géants et les dieux marchent encore sous les arbres. Déjà, la forêt frémit des prémices de leur colère…


Mon avis

Dans un univers fantasy mêlant habilement les mythologies hindoues et nordiques, où deux peuples en guerre cherchent par tous les moyens de prendre le dessus, on suit l’expédition du capitaine Rana en quête d’un oracle très ancien dans des terres oubliées, hostiles à l’homme. Ils croiseront sur leur route un homme blessé au passé trouble qu’ils prendront avec eux et qui leur contera son histoire. Se mêleront ainsi deux récits, celui du Bâtard et celui de cette expédition sans retour.

Manesh est le premier roman publié de Stefan Platteau et le premier tome de la saga Les Sentiers des Astres. Un beau succès si l’on en croit les critiques qui comparent même son style à celui de Jaworski, c’est dire ! Je rejoins volontiers le rang des enthousiastes. Stefan Platteau a une plume magnifique. Je la préfère même à celle de Jaworski bien qu’elle en ai les mêmes défauts. J’ai eu l’intelligence avec Jaworski de ne lire que des nouvelles. Là, on a un roman de presque 500 pages… Ce n’est pas insurmontable mais il m’a fallut faire de très longues pauses digestives pour en voir le bout. J’ai mis plus d’un an à le finir.

On pourrait croire du coup que je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture mais, bizarrement, c’est tout le contraire. L’univers créé par Stefan Platteau est comme son écriture, extrêmement riche et foisonnant. Il a réussi à marier à merveille différentes mythologies/cultures et créer un monde résolument païen, coloré et odorant, effrayant et immense, peuplé de créatures fabuleuse et mortelles dont les contes et légendes maintiennent le tout en place.

Même s’il nous dépeint ce monde par petites touches, des détails par-ci par-là qui prendront sens et envergure un peu plus loin, il y a beaucoup d’informations à digérer aux dépens du rythme. On est bien loin d’un Wyld à l’action vitaminée, ici c’est beaucoup de contemplation et d’immersion. C’est une toute autre bestiole, magnifique et superbe mais qui réclame du lâcher-prise pour vraiment l’apprécier.

J’ai été perdue plus d’une fois, ne sachant pas très bien où l’auteur voulait m’emmener, oubliant certains noms ou lieux mais je pardonnais volontiers, tant la ballade était belle. Mais si je veux être objective (😂), le récit souffre de longueurs qui m’ont fait décroché plusieurs fois. Cela ne m’a pas empêché de m’y replonger avec plaisir, même des mois plus tard, mais cela me fait un peu peur pour la suite. Surtout que là, visiblement, ce n’était que l’entrée.

Cela dit, je me suis tellement attachée à ce Bâtard (aux dépens des autres protagonistes qui ne m’ont pas touché plus que ça) que je veux savoir ce qu’il va se passer ! Et puis, je veux rencontrer ce Roi-Diseur et en découvrir plus sur cette forêt et toutes les horreurs et merveilles qu’elle abrite.



D’autres avis :


Lettre P du challenge ABC – check!

6 réflexions au sujet de “Les Sentiers des Astres T.1 – Manesh”

  1. J’avais plutôt bien aimé mais j’ai jamais continué et ai retiré la série de ma liste de séries à finir. Peut être je reprendrai un jour, mais en relisant le premier dans ce cas.

    J'aime

  2. Et la lecture au long cours prit une nouvelle dimension. Au moins, à ce rythme-là, tu n’as pas de raison d’avoir peur de devoir attendre le dernier tome. xD
    J’aurais peut-être dû faire pareil, parce que j’ai vu les mêmes longueurs, mais sans avoir l’appréciation de la balade pour compenser. ^^’

    J'aime

    1. C’est drôle, c’est le cas de pas mal de gens autour de moi. C’est vrai que ça fait un peu peur de s’attaquer à la suite ^^’.

      J'aime

Répondre à Baroona Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s