Adulte, Fantasy, Lectures, Séries, Séries en Cours

Wyld T.1 – La mort ou la gloire

de Nicholas EAMES | ed. Bragelonne | 1/? | Fantasy | 576 pages

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin.
Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires.
Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.

Le temps est venu de reformer le groupe… et de repartir en tournée.

Il me serait difficile de commencer cette chronique sans faire mention de L’Ours Inculte et de sa passion tousse matraquage tousse à vouloir partager cette série. En voyant les différentes couvertures (française comme anglaise) et la quatrième de couv’, je me suis dit que je n’étais pas le cœur de cible de ce bouquin. En effet, on nous le vend plutôt comme une madeleine de Proust pour anciens rôlistes de D&D (ce que je ne suis pas), jouant donc sur la nostalgie comme bons nombres de productions actuelles ( coucou Disney Star Wars). Je m’imaginais donc un livre très bourrin qui ferait le job mais sans plus de substance que ça.
J’ai réalisé mon erreur dès le 1er chapitre et j’en ai voulu aux choix marketing des éditeurs qui m’auraient fait passer à côté et j’ai remercié (silencieusement hein, faut pas pousser) l’ours d’avoir autant insisté.

Comme vous l’aurez compris en lisant la 4e de couverture, on va suivre les aventures des anciens membres d’un groupe de guerriers une fois légendaire nommé Saga. L’histoire est racontée du point de vue de Clay Cooper un de ses membres. Un jour, Gabriel, ex-leader charismatique du groupe, vient lui demander son aide pour reformer la bande, histoire d’aller sauver sa fille. La première moitié du livre est consacrée à la reformation du groupe. L’auteur en profite pour poser le décor, approfondir l’historique de Saga et de ses membres et introduire différents protagonistes. L’autre moitié continuera de monter en puissance jusqu’au grand final.

C’est donc bien de la Fantasy (sword&sorcery ?) avec une bande de mecs qui vont foncer dans tout un tas de monstres. Là, on ne nous a pas menti. Mais ceux sont surtout des personnages émouvants et hyper attachants avec clairement leurs failles (qui sont de la taille du Grand Canyon pour certains), leur humanité et cette Amitié avec un grand A qui les unit et qui va les porter tout le long d’un périple absolument épique.

On a là les deux grandes forces de ce bouquin selon moi : les personnages principaux (qui forment un groupe cohérent sans parler des autres perso qui vont vraiment apporter quelque chose) et cette aventure absolument What The Fuckesque avec des rebondissements de partout et des pirouettes scénaristiques délirantes totalement assumées. C’est drôle et rafraichissant. C’est toute la situation en fait qui est absurde et qui rend le tout léger. Imaginez plutôt. On a une bande de guerriers sur le retour qui vont vivre des aventures dont on se dit (et eux les premiers) qu’ils ne vont pas en revenir. Déjà, les faire traverser le 1er bois était une gageure alors aller affronter une horde de monstres assoiffée de revanche et de sang… sérieux les gars ? Sérieux Mr Eames ?

Bref, j’ai énormément aimé leurs aventures, mais j’ai surtout aimé Clay Cooper, dit Main Lente. Une montagne taciturne qui, lors de la dissolution de la bande, a tourné le dos à ce monde de violence pour vivre une vie tranquille en plein milieu de nulle part avec sa femme et sa petite fille. Ce n’est pas le membre de Saga dont on se rappelle le plus, mais il se révèlera être son mur porteur. J’ai aimé son pragmatisme, ses remises en question et la « voix » que lui a donné Eames. Les autres personnages sont aussi bien faits, attachants et profonds, mais c’est lui la grande force de ce roman pour moi. C’est lui qui a le plus à perdre ou en tout cas qui est le plus déchiré face à ce choix.

Petite réflexion en passant. Ce livre n’a pas pour ambition d’être féministe (j’ai de plus grands espoirs pour le tome 2 cela dit), mais, pour autant, la femme n’y est pas vue comme une potiche aux pieds d’un mâle alpha tout musclé. Même si ses diverses représentations restent un tantinet stéréotypées pour moi (beaucoup de méchantes manipulatrices et de chieuses), il suffit de voir la couverture pour savoir à quoi s’attendre : une virée entre mecs avec tout ce que cela peut comporter. L’aspect « ma fille s’est entêtée et se retrouve dans la mouise, donc papa va aller la sauver » m’a fait un peu lever les yeux au ciel j’avoue même si je comprends bien que c’est plus nuancé que ça :). Mais je chipote, ça aurait pu être bien pire et ça n’enlève pas l’absolue epicness de cette lecture !

Un petit mot pour finir sur le côté hommage à Dungeon & Dragon. Comme je l’ai dit, je n’y ai jamais joué. J’ai sûrement loupé des références (sur les monstres, les artefacts…?), mais ça n’a pas du tout gêné ma lecture ni gâché mon plaisir.

Je ne peux donc que conseiller chaudement cette lecture à tous les amoureux de Fantasy. Il y a de l’émotion, de la légèreté, une aventure survitaminée, des personnages attachants et drôles, de chouettes rencontres, plein de monstres. Je n’ai pas vu passer ces 600 pages et j’ai hâte de m’attaquer à la suite !


ONS EN PARLENT MIEUX QUE MOI

11 réflexions au sujet de “Wyld T.1 – La mort ou la gloire”

  1. Je découvre ce livre avec ta chronique et… hein ? quoi ? comment ça je ne suis pas crédible ?
    Je crois que je vais rester un irréductible qui résiste encore et toujours à l’envahisseur. Même si ce que tu en dis me botte un peu plus – et que je sens que j’aimerais bien Main Lente aussi – ça ne me motive pas plus que ça. Mais promis, dès que tout l’a lu je m’y mets !

    Aimé par 1 personne

  2. Ah ça a l’air sympa ce livre !!!
    Oui, non, content qu’il t’ait plu, il contient bien plus de finesse que ce que les apparences pourraient laisser croire.

    Allez hop, le 2 !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends le choix des couvertures et de l’angle marketing mais c’est clair qu’il y’a plus que ça 😊. J’ai vraiment été emporté dans leurs aventures. J’ai même hurlé à la fin de la rencontre sur le pont de glace 😅. J’aurai tué Eames ! Maintenant gogogo T2! Si j’en crois les réactions d’Anouchka va y avoir du twist !

      J'aime

  3. Merci pour le lien 🙂 ça a été un gros coup de cœur, j’ai adoré du début à la fin. Le roman tombait pile poil quand j’en avais besoin en plus. Côté représentation des femmes c’est vrai que y’en a pas des masses mais ça s’annonce dès le départ et perso je ne ressens pas le besoin de toujours avoir un personnage féminin. Par contre dans la suite la narratrice est une femme et on parle de Rose, l’auteur prend totalement le contrepied c’est cool :3

    Aimé par 1 personne

    1. 😀 Oui, tu as raison, c’est annoncé dès la couverture mais il y aura toujours une partie de moi qui va aller chercher la p’tite bête. Dans tous les cas, j’ai bien hâte de lire la suite !

      Aimé par 1 personne

      1. Je te souhaite déjà une bonne lecture ! Dans la suite y’a juste la toute fin genre les deux dernières pages qui m’ont un peu fait dresser les poils mais on en reparlera après ta lecture !

        Aimé par 1 personne

Répondre à OmbreBones Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s