Fantasy, Jeunesse, Lectures, Macmillan

The Voyage to Magical North

de Claire Fayers | ed.Macmillan Children’s Books | 1/? | Fantasy | 349 pages | VO

Twelve-year-old Brine Seaborne is a girl with a past . . . if only she could remember what it is. Found alone in a rowboat as a child, clutching a shard of the rare star shell needed for spell casting, she’s spent every day since housekeeping for an irritable magician and his obnoxious apprentice, Peter.

But everything changes when Brine and Peter accidentally break the magician’s star shell and need to flee the island. Lost at sea, they blunder into the path of the legendary pirate ship the Onion. Before you can say ‘pieces of eight’ they’re up to their necks in the pirates’ quest to find Magical North, a place so shrouded in secrets and myth that most people don’t even think it exists.

If Brine is lucky, she may find out who her parents are and why they sent her out to sea. And if she’s unlucky, everyone on the ship will be eaten by sea monsters.

It really could go either way.

Premier tome d’une série d’aventures pour enfants (9-12 ans) qui prend place dans un monde entièrement submergé, parsemé d’archipels, où la magie existe (mais extrêmement rare) et les explorateurs sont à l’honneur, car, en effet, ce monde est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

They say there are three kinds of people in the world: those who listen to stories, those who tell them, and those who make them. Barnard’s Reach is home to a fourth kind: those who keep them.

On suit Brine et Peter, deux jeunes adolescents, dans une grande aventure qui les mènera de leurs petites vies sans intérêt sur l’archipel de Minutes jusqu’à l’hypothétique Magical North au-delà du carrefour commercial de Morning, de l’île bibliothèque de Barnard’s Reach et même des brumeuses Gemini Seas. Il y aura des monstres, des tempêtes, des pirates qui ne savent pas ce qu’ils font, un terrrrrrible magicien aux noirs desseins, les indications du plus grand des explorateurs, un trésor… et tellement d’autres choses !

C’est frais, c’est drôle et en même temps très sérieux. Nos deux jeunes héros vont traverser des épreuves, faire face à des parts sombres d’eux-mêmes, questionner leurs motivations et celles des autres afin de se trouver. Il n’y a rien de manichéen dans cette aventure et je trouve cela génial de proposer une lecture aussi nuancée à de jeunes lecteurs (même la notion de genre est abordée !).

‘What, everyone you know has been kidnapped by pirates and forced to chop octopus in a kitchen that smells like a whale’s stomach?’ ‘Quite a lot of them, yes,’ said Trudi, who appeared to be one of those people who’d heard of sarcasm but thought it was some sort of exotic fruit like a pineapple. ‘Except that it’s a galley, not a kitchen. You can tell because it’s on a ship.’

Je ne peux donc que le recommander à n’importe quelle tête, petite ou grande ! Si vous avez gardé votre âme d’enfant, que vous aimez les aventures de pirates et les mondes imaginaires, que vous avez envie de quelque chose de léger. Essayez.


Lettre F du challenge ABC – check!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s